OOLOI - Paul Maheke - Exposition

Pour sa première exposition personnelle dans un centre d’art en France, Paul Maheke convoque OOLOI, figure d’un troisième sexe issue de Xenogenesis, la trilogie d’anticipation d’Octavia Butler, parue à la fin des années 1980. Il poursuit ainsi ses recherches récentes sur la représentation des subjectivités marginalisées dans l’imaginaire occidental, et sur la possibilité d’aborder l’histoire à travers une subjectivité ou une corporéité non-humaine ou invisible. Ces dernières années, Paul Maheke s’est tourné vers des champs d’expressions divers, allant de l’installation, à la vidéo, jusqu’à la performance pour faire surgir des territoires colorés composés d’apparitions
et de présences. Comme pour se soustraire au régime du visible et de ses catégorisations, ces présences se manifestent de façon multiple et insaisissable, dans la fluidité d’espaces transitionnels, entre les images, les textes et les objets. Fuyant l’image, elles se noient dans la lumière et s’échappent dans les fissures d’un réel souvent sonique suggéré par l’artiste comme un tiers lieu d’émancipation, que la représentation ou les mots ne fixent pas. Cet ailleurs est signifié par un espace et un temps distant, dont les fréquences peuvent traverser nos corps. Lorsque le corps apparaît, c’est d’ailleurs souvent le sien, ou celui de collaborateurs ou collaboratrices devenu·e·s les hôtes de cette multiplicité, de ces temporalités en rupture, et de ces espaces qui naissent de gestes improvisés.

Le travail de Paul Maheke a fait l’objet d’expositions personnelles récentes à la Galerie Sultana, Paris ; à Vleeshal Center for Contemporary Art (2019) ; à Kevin Space, Vienne ; à Chisenhale Gallery, Londres ; et dans le cadre de la 6e édition des Ateliers de Rennes, Biennale d’Art Contemporain, à la Galerie Art et Essai à Rennes (2018). Il a été inclus dans de nombreux projets collectifs, notamment à la Baltic Triennial 13, Tallinn ; à la fondation Lafayette Anticipations, Paris; et au Centre Pompidou, Paris dans le cadre du festival “Move” (2018).
Ses projets et performances à venir seront montrés dans le cadre de la 58e Biennale de Venise ; à l’ICA Miami ; et à Performa 19, New York. Paul Maheke est actuellement nominé au 21e Prix Ricard.

DETAILS DE L'OFFRE
du 30/06/2019 à 00:00 au 29/09/2019 à 00:00